Aymeric Lompret - Tant Pis

Aymeric Lompret - Tant Pis

On l'a vu dans On ne demande qu'à en rire et effectivement, on a ri. On le retrouve dans l'éminent plateau des Insolents aux côtés de Blanche Gardin et Pierre-Emmanuel Barré (sans oublier Dédo, Antoine Schoumsky et Bruno Hausler), avec qui il s'illustre encore en première partie ou plateaux partagés. Bref, Aymeric Lompret est Présent, tiens c'était d'ailleurs le titre de son premier spectacle.


Le deuxième s'appelle Tant pis et il continue à sa conjuguer au présent. Actuel, parfois féroce, faussement naïf, Aymeric promène son regard aiguisé et nonchalant sur la cruauté de monde qui nous entoure. Et souvent, une vanne peut en cacher une autre : derrière les punchlines ciselées, c'est la vaste blague de nos vies modernes qu'il découvre.


Aymeric Lompret, c'est l'Auguste qui aurait mangé le clown blanc, c'est l'hôpital qui se fout de la charité, c'est celui qui remet des jantes quand on le taxe de déjanté. C'est l'humoriste libéré de toutes les conventions, celui qui n'a pas la pêche ni l'envie d'y aller. Et c'est cette incapacité feinte qui devient le moteur comique irrésistible d'un spectacle qui démontre - s'il en était besoin - qu'on peut être drôle sur scène sans pour autant laisser le propos dans les loges. Et si vous aimez les blagues anodines et les amuseurs complaisants, alors : Tant pis.


vidéo:


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement